RENAULT 5 TURBO

A la fin des années 70, Renault développe la technique du turbocompresseur. La Renault 5 Turbo, pensée pour les rallyes, va en tirer toute la quintessence.

RENAULT 5 TURBO rouge en montagne

Le succès du Turbo

Juin 1978 : Renault remporte les 24 Heures du Mans et poursuit son ambitieux programme en Formule 1. Dans les deux cas, Renault joue la carte du « turbo », un compresseur entraîné par les gaz d’échappement et qui apporte un surcroît de puissance et de couple. Ainsi germe l’idée d’une Renault 5 musclée, capable de rivaliser en rallye avec les Porsche 911, Lancia Stratos ou Fiat 131 Abarth.

RENAULT 5 TURBO à l'arrêt

Tous les atouts d'une sportive !

En octobre 1978 est présentée une maquette à l’échelle 1 : trapue, ailes élargies, petit becquet de toit, prises d’air latérales, la Renault 5 Turbo a tout d’une bête de course. Et surtout, la banquette arrière a disparu pour laisser place au moteur.

 

L’homologation en Groupe 4 impose une production de 400 exemplaires dont les premiers voient le jour en janvier 1980. Le résultat est enthousiasmant, avec des accélérations fulgurantes et une maniabilité hors du commun. La Renault 5 Turbo tiendra ses promesses, en s’adjugeant en rallye un splendide palmarès.

RENAULT 5 TURBO bleue
RENAULT 5 TURBO de derrière
RENAULT 5 TURBO course

Plus de véhicules

Les collections Classic

Les Collections

Retour aux collections
RENAULT F1 TYPE RE40

RENAULT F1 TYPE RE40

Suivant

Notre site et ses partenaires utilisent des cookies pour mesurer l'audience et la performance du site, vous montrer des publicités et des contenus personnalisés et/ou géolocalisés, et pour vous permettre d'interagir avec nos contenus par le biais des réseaux sociaux. Vous pourrez revenir sur vos choix à tout moment en vous rendant dans la rubrique "Cookies" de notre site. 

En savoir plus