RENAULT 6

Grande nouveauté de Renault, la Renault 6 surgit au Salon d’octobre 1968. Les « évènements de mai » n’ont pas gêné la fin de sa préparation.

RENAULT 6 blanche

L'arme contre la concurrence

Pour maintenir le secret, les ouvriers des usines de Boulogne ont bâché les modèles de présérie afin que la Presse n’en prenne aucun cliché.

 

Elle est l’arme de la Régie pour d’une part compléter idéalement sa gamme et s’attaquer à Volkswagen et sa Coccinelle, et d’autre part, comme le souhaite Pierre Dreyfus le Président de Renault, « achever l’Ami 6 Citroën ». La 6 est dans l’esprit des voitures à vivre nées en 1961 et 1965; elle est donc loin des Dauphine et R8 et n’est pas sûre de bénéficier du report de leur clientèle plutôt traditionnelle.

Une petite berline surtout pratique et fiable

Carrosserie à 5 portes avec hayon arrière modulable grâce au basculement de la banquette, la Renault 6 est très proche de la 4, bien plus utilitaire qu’élégante. On parlait tout de même à l’époque d’une limousine (6 glaces latérales) 4 portes à hayon AR relevable.

 

Le moteur 845 cm3 de 38 ch - 5 CV fiscaux - est celui qui équipait l’ancienne 4 Super. L’équipement est bien moins indigent que sur la 4, notamment au niveau de la sellerie, proche du style chaleureux des 8 et des 10. Le réseau commercial s’évertue à la qualifier de petite Renault 16 pour flatter sa clientèle.

RENAULT 6 bleue
RENAULT 6 sur un pont
RENAULT 6 de face
RENAULT 6 sur la route

Plus de véhicules

Les collections Classic

Les Collections

Retour aux collections
RENAULT 5

RENAULT 5

Suivant
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Renault s.a.s et ses partenaires utilisent des cookies pour analyser le fonctionnement et l’efficacité du site, pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et des interactions par le biais des réseaux sociaux.
En savoir plus