Publié le : 20 février 2017
TWINGO entre dans la postérité au pays des kangourous
20 février 2017
- TWINGO « Balarinji » a été rachetée par le Musée National d’Australie.
- Un périple de 25 000 km pour la première traction à atteindre le Cap York.
- Une aventure immortalisée par une peinture « aborigène » réalisée par les plus grands artistes Australiens.
- TWINGO héroïne d’une aventure unique à l’autre bout du monde.


Il y a un peu plus de 20 ans, Jean DULON, journaliste, se lance dans une aventure unique : faire le tour de l’Australie en TWINGO.

Nous sommes en 1994, la TWINGO vient de sortir et souffle un vent de fraicheur sur le monde de l’automobile. Un vent qui va souffler jusqu’à l’autre bout du monde grâce à Jean : « à l’époque, la pub Renault parlait d’inventer la vie qui allait avec TWINGO. J’ai pris ce slogan au premier degré et ai proposé à Renault d’inventer l’aventure qui va avec : de faire se rencontrer l'infiniment petit, la TWINGO, et l'infiniment grand, l'Australie. »

La suite de l’histoire, c’est un périple de 2 mois, 25 000 km parcourus dont 8 000 sur pistes et la première deux roues motrices à s'être aventurée jusqu'au Cap York, à l'extrême nord du Queensland. Sans station-service pendant des centaines de kilomètres, sans GPS et sans assistance.

Avant de rentrer en France, Jean fait appel aux artistes locaux pour immortaliser son aventure. Les célèbres artistes australiens John MORIARTY (designer de la marque de vêtements Balarinji) et Frank LEE, aérographe star, signent la peinture « aborigène » de cette TWINGO unique.

Vous avez sans doute déjà vu cette TWINGO. Outre un film sur ce périple réalisé par Jean DULON, des sujets dans les plus grands médias et des invitations sur les plateaux de télé, Renault utilise en 95 l'image de cette TWINGO « aborigène » pour une pub nationale dont le slogan est « TWINGO c'est comme un boomerang, on l'envoie très loin et elle réussit toujours à revenir ».

L’aventure ne s’arrête pas à son retour d’Australie. Jean a continué à vivre l’aventure au quotidien à bord de sa TWINGO « Balarinji » qui totalise aujourd’hui 250 000 km. Devenu pratiquement patrimoine historique, elle a été rachetée par le Musée National d'Australie (National Museum of Australia) à Canberra.

Retrouvez l’histoire de cette TWINGO baroudeuse ici : http://twingobalarinji.wixsite.com/twingo

 

Galerie photo