Publié le : 04 septembre 2015
Renault et l’histoire de son logo : 117 ans d’identité de marque
03 septembre 2015

En 2015, Renault renouvelle son univers de marque. À cette occasion, revenons sur 117 ans d’emblèmes qui ont vu l’entreprise évoluer avec son temps.

 

Le logo est un élément essentiel de l’identité d’une entreprise. Il devient même la métaphore de la société à lui seul : il suffit de prononcer l’expression « la marque au Losange » pour savoir immédiatement que l’on parle de Renault. L’univers d’une marque se doit d’évoluer afin de rester en prise avec son époque et les valeurs qui l’animent. Un pari que Renault continue de relever avec constance.

 

Un logo qui célèbre les réussites de Renault

 

L’entreprise Renault voit le jour en 1898. Fondée par les trois frères Louis, Marcel et Fernand Renault, le premier nom de la société est « Renault-Frères ». Ce sont ainsi deux « R » entrelacés à l’intérieur d’un médaillon qui forment la toute première effigie de l’entreprise. Essentiellement disposé sur les documents internes, cet emblème n’apparaît pas sur les voitures de la marque. Ces dernières ne sont reconnaissables qu’au nom « Renault-Frères » inscrit sur les marchepieds et aux initiales « LR » (pour Louis Renault) gravées dans le moyeu des roues.

 

RenaultGroup_13000_global_fr

 

En 1906, le médaillon est remplacé par un nouvel emblème représentant la Renault victorieuse du Grand Prix de l’Automobile Club de France. Un premier évènement symbolique dans l’histoire de l’automobile française que les Frères Renault décident donc d’immortaliser.

 

RenaultGroup_68048_global_fr

 

Par la suite, encore, l’emblème de Renault a vocation à la célébration. Alors que Renault contribue à la victoire de 1918, grâce à ses chars FT17, pour fêter cet événement qui résonne dans la Nation, l’entreprise modifie une nouvelle fois son logotype qui prend la silhouette du célèbre véhicule blindé.

 

RenaultGroup_68049_global_fr

 

Dès 1923, en pleine belle-époque, Renault veut renforcer l’identification de ses produits et opte donc pour un emblème de proue. Le choix est fait d’une grille ronde avec le nom de Renault inscrit en son centre. Ce logotype joint l’utile au nécessaire : derrière la grille se cache, en bout de capot… l’avertisseur sonore ! La réglementation exigeait en effet que ce dernier soit installé frontalement derrière une grille métallique. Adapté à la forme particulière des capots Renault dits « Alligator » (en forme d’un museau de crocodile), le logo se répartit de part et d’autre de l’arête centrale.

 

RenaultGroup_68050_global_fr

 

D’ores et déjà, Renault cherche à entrer en résonance avec son époque pour s’inscrire dans le quotidien de ses clients. Il se fait à la fois l’écho de l’histoire de l’entreprise et de celle de son pays.

 

Renault adopte le fameux losange

 

Le logo rond de 1923 ne tarde pas à prendre des angles pour mieux s’adapter aux lignes des capots en forme de dièdre. Ainsi, dès 1924, le losange fait son apparition à l’avant de la berline haut de gamme 40 CV Type NM. Ce symbole géométrique s’impose définitivement en 1925. Dans les années 30, une signature est adoptée pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise: « Renault, l’Automobile de France ».

 

RenaultGroup_68053_global_fr

 

La nationalisation du 16 Janvier 1945 marque un changement dans le statut de l’entreprise, qui devient la « Régie Nationale des Usines Renault ». Le nom « Renault » devient alors la marque commerciale et la signature évolue pour devenir « Plus que jamais, Renault, l’Automobile de France ». Ce renforcement dans le parti pris de la marque se retrouve aussi dans le logo puisqu’en 1946, il est doté de couleur dans les documents internes : le jaune devient officiellement la couleur emblématique de l’entreprise.

 

RenaultGroup_68055_global_fr

 

Désormais indissociable de Renault, le losange s’affiche dans chaque documentation ou publicité de l’entreprise. En 1959, les voitures ainsi que le réseau commercial arborent une nouvelle déclinaison, qui se fait plus étroite empreinte de modernisme. Elle est nommée « Pointe de Diamant ». L’emblème comporte toujours le nom « Renault » gravé en lettres plus fines mais la mention « Régie Nationale » disparaît. Parfois installé sur le côté droit des calandres asymétriques (par exemple sur la Renault 8), l’emblème se retrouve aussi en décoration latérale (sur les ailes arrière de la Renault 16 notamment). De couleur blanc et noir, le losange s’accompagne toujours d’un fond jaune dans les documentations internes.

 

RenaultGroup_68060_global_fr

 

De la représentation à l’évocation : Renault, une marque ancrée dans le quotidien

 

En 1972, l’entreprise décide d’accorder une place primordiale au losange et de ne plus mentionner le nom Renault. Elle met à contribution sa politique “Art & Industrie”, développée depuis 1967, pour définir la nouvelle identité visuelle de la marque. Dans ce cadre, le peintre et plasticien Victor Vasarely réalise avec son fils Yvaral un logo doté de stries parallèles, à la fois technique et esthétique. La Renault 5 est le premier modèle arborant ce « nouveau losange » qui apparait comme une émanation même de la marque, que l’on reconnait désormais sans même écrire son nom.

 

RenaultGroup_68063_global_fr

 

En parallèle, Renault confie à l’Agence publicitaire Publicis la réalisation de ses campagnes publicitaires. C’est cette agence qui concevra en 1985 l’un des slogans les plus emblématiques de l’entreprise, encore évocateur aujourd’hui : « Renault, Des Voitures à Vivre », signe démonstratif de la place qu’a pris Renault. qui fait désormais partie du quotidien des Français.

 

À travers le logo, signifier les valeurs de la marque

 

Vingt ans après le « Vasarely », Renault revoit une nouvelle fois son identité visuelle pour mettre en avant l’exigence de qualité incarnée par la marque. Désormais, le nom de Renault est symbolisé par un losange en trois dimensions, simple et élégant, présents dans chaque documentation ou publicité.

 

RenaultGroup_68065_global_fr

 

Cinq ans plus tard, en 2000, la marque adopte également une nouvelle signature, « Créateur d’Automobiles » et choisit de rajeunir son identité visuelle en plaçant le losange à l’intérieur d’un carré jaune.

 

Avec l’arrivée des véhicules électriques en 2007, le groupe lance sa signature internationale : « Renault – Drive the Change », traduite en français par « Changeons de vie, changeons l’automobile ». Cette signature symbolise la force d’innovation de l’entreprise, qui lance la gamme de véhicules électriques Z.E. Sur les ZOE, le logo se teinte de bleu.

 

Témoigner de l’engagement de Renault

 

Depuis l’origine, Renault a bâti son histoire autour de voitures innovantes, ingénieuses et pratiques. En 2012, cette exigence de la marque a été associée à une volonté renouvelée de créer une relation toujours plus affective avec les clients. En parallèle, l’entreprise a décidé de lancer sa nouvelle signature, « Renault – Passion for life », traduite en français par “Renault, une passion pour la vie”, qui témoigne de sa volonté de créer des voitures qui rendent la vie plus belle à ses clients. Les modèles de Clio, Captur et Twingo, comme les nouveaux Kadjar et Espace, possèdent une identité visuelle forte, avec un Losange plus grand et plus vertical, qui occupe une position centrale et dominante sur le capot. C’est aussi une manière pour Renault de témoigner de la place réservée à ses clients.

 

imagesRenault_68044_global_fr

 

Si l’univers visuel de la marque a lui aussi évolué, il continue de puiser son ADN dans l’histoire de Renault. Le losange emblématique, affranchi de ses contours, possède désormais les caractéristiques de l’emblème qui orne le capot de nos derniers modèles : générosité, prestance et luminosité. Le jaune Renault, plus vif et plus chaud, apparaît sous forme de ligne verticale sur la droite de l’emblème. Le résultat est une identité graphique raffinée, qui exprime avec élégance l’histoire de la marque Renault.

 

Renault_66821_global_fr

Galerie photo