Publié le : 07 août 2017
Renault : 40 ans en Formule 1
07 août 2017

Le 16 juillet 1977, Renault disputait son premier grand prix de Formule 1 et ouvrait un nouveau chapitre de son histoire. Une très longue histoire qui remonte aux toutes premières courses, en quelque sorte aux sources de la compétition automobile. Renault a participé à tous les types d'épreuves, en circuits, rallyes raids, record, endurance… Et a gagné partout : dans toutes les disciplines automobiles, le nom de Renault s'inscrit à un moment ou à un autre en haut du palmarès. Il était donc inéluctable que dans sa vision de la course, Renault s'intéresse un jour à la F1, la discipline-reine du sport automobile.

Depuis 1977, quarante années ont passé, faites d'un engagement déterminé, volontariste, intelligent, et toujours hautement technologique. Car non seulement Renault compte de très nombreuses victoires, mais à chaque fois en apportant son lot d'innovations dans le domaine des châssis, de l'aérodynamique comme dans celui des moteurs. Renault fait aujourd'hui partie intégrante de ce monde magique des grands prix et suscite chez tous ses concurrents un sentiment bien ancré : le respect.

Voici la progression détaillée de Renault en Formule 1.

Les six dates de la fondation

  • 23 juillet 1975 : le premier moteur V6 1500 cc turbo, appellation 32T (alésage/course 80 x 49,4 mm), tourne au banc d'essais à Viry-Châtillon.
  • 8 août 1975 : le second moteur V6 1500 cc turbo, appellation 33T (alésage/course 86 x 42,8 mm), tourne au banc d'essais à Viry Châtillon.
  • 21 novembre 1975 : baptême de piste du 33 T installé secrètement sous le capot d'un Sport-Prototype A441.
  • 19 décembre 1975 : baptême de piste du 32 T installé secrètement dans le même châssis.
  • 3 janvier 1977 : début de la construction du châssis RS01.
  • 10 mai 1977 : présentation officielle de la RS01 au Pub Renault, aujourd'hui l'Atelier Renault, aux Champs Elysées à Paris.

Galerie photo