Renault JY torpédo skiff

Thématique(s) : Design

En savoir plus sur le modèle Renault JY torpédo skiff

Renault JY torpédo skiff

Le châssis 18 CV des années vingt pouvait recevoir de belles carrosseries. Avec deux places pour près de 5 m de long, cet élégant torpédo skiff témoigne de l’insouciance des années folles…

Après le profond traumatisme de la grande guerre, la gamme Renault se recompose au début des années vingt. Une 18 CV six cylindres vient s’intercaler entre les 12 CV et la prestigieuse 40 CV. D’abord nommée JS, puis JY, elle accompagne le changement de style de 1923 : logo rond qui évoluera plus tard vers le losange, capot profilé remplaçant l’ancien « alligator ».

L’empattement long et le gros moteur de la 18 CV lui permettent de recevoir d’imposantes carrosseries. Ce torpédo skiff est pourtant particulier : Louis Renault souhaite répondre à une clientèle différente de celle qui se fait conduire par un chauffeur. Cette carrosserie « glamour » offre en effet deux places pour près de 5 m de long !

L’insouciance des années folles n’est pas loin… On attribue la finesse de sa silhouette au carrossier Henri Labourdette mais des moulages maison attestent toutefois de travaux réalisés à Billancourt. Sous d’autres appellations, cette 18 CV restera au catalogue jusqu’en 1928, avant de laisser la place aux Nerva.

Galerie photo Renault JY torpédo skiff