Renault Viva Grand Sport Coupé

Thématique(s) : Design

En savoir plus sur le modèle Renault Viva Grand Sport Coupé

Renault Viva Grand Sport Coupé

Dernière version de la Viva Grand Sport, le type BDV1 est présenté au salon d’octobre 1938.

La version coupé, qui avait été supprimée du catalogue, réapparait et bénéficie des améliorations techniques apportés aux modèles 6 cylindres 1939 et de leurs détails caractéristiques tel que la calandre à aubages horizontaux chromés et les phares rapportés sur les ailes avant.

Sa motorisation 6 cylindres de 4,1 litres, sa ligne aérodynamique, sa finition et son prix de 58.000 francs en 1938 - soit l’équivalent de 2,9 millions d’euros actuels (source Insee) ! -  en font un modèle de prestige salué par la presse : « Les 6 cylindres Viva Grand Sport sont des modèles luxueux et puissants. Quant au fini, au luxe, au bon goût des propositions et de la présentation, ils ont été sanctionnés depuis longtemps par l’opinion unanime des usagers qui ont reconnu dans cette voiture toutes les qualités du génie français » (L’Illustration).

Sortie d’usine le 24 mai 1939, le coupé Viva Grand Sport présenté est l’un des derniers fleurons fabriqué par Renault avant la guerre puisque leur fabrication cessera en septembre 1939 avec l’entrée de la France dans les hostilités.

L’exemplaire exposé est entièrement d’origine (si l’on excepte un système de freins hydrauliques installé à l’époque). Immobilisé pendant 50 ans, il affiche seulement 22 000 kilomètres au compteur et n’a fait l’objet que d’une précautionneuse remise en route il y a quelques années. Cette voiture rarissime - le nombre de survivantes est estimé à moins d’une dizaine - a intégré la collection Renault en janvier 2017.

Galerie photo Renault Viva Grand Sport Coupé