Renault Fuego

Thématique(s) : Succès populaire

En savoir plus sur le modèle Renault Fuego

Renault Fuego

Fuego : avec ce nom qui claque comme un coup de fouet, Renault maintient la tradition du coupé semi sportif, offrant un confort de berline sous une robe élégante.

Pour concevoir un coupé, un constructeur peut hésiter entre deux extrêmes : soit imaginer une voiture totalement nouvelle, comme le font les marques à tendance sportive, soit s’appuyer sur une berline existante. Depuis les Caravelle, puis les Renault 15 et 17, Renault a choisi une voie médiane, avec une carrosserie inédite sur une plateforme de berline. Lancée en 1980, la Fuego suit cette logique : la base est fournie par la Renault 18 et la ligne, soulignée par une bande noire striée venant mourir sous une vaste bulle arrière, est totalement nouvelle. Signée Robert Opron, elle offre un excellent coefficient de pénétration dans l’air de 0,34, argument précieux en ces lendemains de crise pétrolière. Et elle constitue un agréable compromis entre confort, habitabilité et sportivité, tout en offrant plusieurs motorisations, du 1,4 litres des versions TL au 2 litres des GTX.

Autre singularité de la Fuego : son nom, qui claque comme un coup de fouet, se différencie du système de dénomination par chiffres, lancé en 1961 avec la Renault 4. Il traduit un certain tempérament, particulièrement sensible sur la version Turbo, lancée en septembre 1983.

Galerie photo Renault Fuego