Renault Alpine A442

Thématique(s) : Sport

En savoir plus sur le modèle Renault Alpine A442

Renault Alpine A442

12 juin 1978 : la Renault Alpine de Pironi et Jaussaud passe en tête la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans. C’est l’aboutissement d’une aventure commencée cinq ans plus tôt.

Une victoire aux 24 Heures du Mans n’est jamais le fruit du hasard. Celle de 1978 trouve son origine en 1973, lorsque Alpine décide de revenir en compétition circuit à haut niveau, avec l’appui d’Elf. Plusieurs facteurs décideront du succès : une équipe de qualité, impulsée par Jean Terramossi et qui trouvera son harmonie autour de Gérard Larousse ; un moteur V6 créé par Bernard Dudot qui se lancera dans la nouvelle technique du turbocompresseur ; l’implication de Renault à travers Renault Sport, créé en 1976 ; des pilotes talentueux et constants, comme Jabouille, Jaussaud, Jarier ou Pironi. En cinq ans, la première A 440 atmosphérique évoluera en 441 puis 442 suralimentée, s’imposant régulièrement dans en Championnat du Monde. En 1977, la victoire au Mans est à portée de main mais les trois voitures engagées abandonnent sur casse moteur. Il faut trouver un circuit d’entraînement permettant de reproduire les contraintes de la ligne droite des Hunaudières, soit 50 secondes à fond ! L’année suivante, deux Renault Alpine terminent 1ère et 4e.Le soir même de la course, Bernard Hanon, directeur délégué Renault, annonce la fin du programme du Mans, au profit de la Formule 1. Une page se tourne.

Galerie photo Renault Alpine A442