F1 Type RS11

Thématique(s) : Sport

En savoir plus sur le modèle F1 Type RS11

F1 Type RS11

Symbole de l'innovation technologique dont Renault sait faire preuve, la RS10 avec le châssis RS11 signe la première victoire d'un moteur turbocompressé en Formule 1.

Grand Prix d'Angleterre 1977 à Silverstone, Renault fait preuve d'une incroyable audace : pour ses débuts en Formule 1, la Régie engage une voiture équipée d'un moteur 1500 cm3 turbocompressé. Les autres écuries s’en tiennent encore à l’autre possibilité offerte par le règlement, des moteurs 3 litres, plus lourds mais aussi plus fiables et plus faciles à maîtriser. Il faudra deux ans aux techniciens de Renault Sport pour venir à bout des difficultés engendrées par le turbo. Leur acharnement trouvera sa récompense le 1er juillet 1979 au Grand Prix de France, à Dijon-Prenois : Jean-Pierre Jabouille, après avoir signé la pole-position, déborde pendant la course la Ferrari de Gilles Villeneuve et franchit en tête la ligne d’arrivée ! René Arnoux, sur le châssis RS 12 termine 3ème. Première victoire de Renault en F1, c’est aussi le premier couronnement d’une monoplace à moteur turbo. Les autres écuries ne vont pas tarder à réagir et cette technique s’imposera progressivement sur toutes les voitures du paddock. Le choix de Renault était le bon…

4 châssis de type RS10 ont été développés (RS10, RS11, RS12, RS14). L’exemplaire présenté ici est le quatrième de la lignée, soit le RS14.

Galerie photo F1 Type RS11