ALPINE A106

Ce joli coupé conçu par Jean Rédelé marque le début d’une marque qui s’est distinguée sur tous les rallyes du monde : Alpine.

ALPINE A106 sur la route

La première sportive de compétition automobile

Fils du concessionnaire Renault de Dieppe, Jean Rédelé est au début des années 50 bien placé pour s’adonner à la compétition automobile. Pour cela, il utilise la 4 CV. Au volant de versions normale et 1063, il collectionne les résultats dont une victoire de classe aux Mille Miles 1952 où il est associé à Pons, et une 2e place au général du Tour de France 1954 ! Mais Jean Rédelé rêve de doter la France d’une petite sportive utilisant des éléments de série.

Sportive à succès, carrière brillante

La 4 CV est une bonne voiture, mais trop lourde et peu aérodynamique. Il rencontre finalement les frères Chappe, carrossiers à Saint-Maur, déjà familiers de la technique du plastique. Ainsi naît en 1955 l’Alpine A106, dotée d’une carrosserie polyester sur une plateforme 4 CV et qui tient son nom d’un succès de Jean Rédelé à la Coupe des Alpes, associé au n°106 du projet 4CV.

 

Brillante et maniable, elle recevra par la suite une boîte cinq rapports et divers moteurs dérivés de la Dauphine. Ses succès en rallyes laissent présager un brillant avenir : il se nommera berlinette Alpine…

ALPINE A106 en rangée
ALPINE A106 garée
ALPINE A106 de face
ALPINE A106 blanche de derrière

Plus de véhicules

Des voitures pour tous

Des voitures pour tous

Collection suivante
RENAULT 4

RENAULT 4

Suivant
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Renault s.a.s et ses partenaires utilisent des cookies pour analyser le fonctionnement et l’efficacité du site, pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et des interactions par le biais des réseaux sociaux.
En savoir plus